Système de management de l’énergie : définition, atouts et mise en place

système de management de l’énergie SMÉ

Une entreprise peut gérer ses dépenses énergétiques et réduire ses consommations tout en répondant aux exigences réglementaires de différentes manières. Mettre en place un système de management de l’énergie représente une solution complète et pertinente pour atteindre ses objectifs tout en communiquant sur ses actions. Qu’est-ce qu’un SMÉ ? Qui peut s’engager dans une démarche de management de l’énergie ? Pourquoi se référer à la norme ISO 50001 ? Notre guide.


Qu’est-ce qu’un système de management de l’énergie ?

Un système de management de l’énergie (SMÉ), ou energy management system (EMS) en anglais, est un ensemble structuré de procédures et de technologies conçu pour aider les organisations à surveiller, analyser et optimiser leurs consommations énergétiques dans une logique d’amélioration continue.

En ce sens, le SMÉ vise à :

  • Améliorer l’efficacité énergétique d’une entreprise ou d’une industrie ;
  • Réduire les coûts opérationnels ;
  • Restreindre l’impact environnemental de la structure en lien avec l’utilisation de l’énergie.

Ainsi, le système de management de l’énergie contient l’ensemble des éléments de la politique énergétique de l’entreprise.

Quel lien entre norme ISO 50001 et système de management de l’énergie ? La norme ISO 50001 est la norme de référence du SME. Elle a été conçue pour fournir aux organisations un cadre méthodologique permettant d’établir, de mettre en œuvre, de maintenir et d’améliorer continuellement un système de gestion de l’énergie efficace et performant.


SME : quels acteurs peuvent bénéficier de sa mise en place ?

Le management énergétique s’avère bénéfique, et parfois indispensable, pour une multitude de structures, allant des petites et moyennes entreprises (PME) aux multinationales. Les institutions publiques ont également tout intérêt à s’engager dans une politique énergétique à travers la mise en place d’un SME.

Voici quelques exemples de structures pour lesquelles l’implémentation d’un SME est particulièrement pertinente :

  • Grandes industries et PME industrielles qui consomment d’importantes quantités d’énergie pour la production et peuvent réaliser des économies significatives grâce à un SME, réduire leurs coûts de fonctionnement et améliorer leur compétitivité ;
  • Bâtiments tertiaires, comme les centres commerciaux, les hôtels et les bureaux, au sein desquels une gestion énergétique pertinente contribue à optimiser les dépenses en chauffage, production de froid de réfrigération et de climatisation, ventilation et éclairage.
  • Établissements d’enseignement et hôpitaux qui peuvent utiliser un SME pour optimiser leur consommation énergétique et allouer plus de ressources à leurs missions principales ;
  • Services publics, administrations locales et nationales pour réduire les dépenses publiques liées à l’énergie (bâtiments, mais aussi transports, éclairage public, etc.) et montrer l’exemple en matière de gestion durable des ressources.

Est-il obligatoire de mettre en place un système de management de l'énergie ?

La mise en place d’un système de management de l’énergie peut être rendue obligatoire par la nouvelle directive européenne sur l’efficacité énergétique (DEE ou EED en anglais) publiée en septembre 2023. En effet, les entreprises dont la consommation moyenne annuelle d’énergie est supérieure à 85 térajoules (TJ), soit 23,6 GWh/an, sur les trois dernières années doivent implémenter un SME. La date d’application de cette directive sera connue lors de sa transcription en droit français. Elle surviendra au plus tard en octobre 2027.


Pour suivre les données énergétiques clés de votre patrimoine, testez DeltaConso Expert


Quels sont les atouts d’un SME pour une entreprise ?

Outre le fait de contribuer à la réduction des consommations énergétiques, notamment dans le cadre du décret tertiaire, la mise en place d’un SME offre plusieurs avantages :

  • Structurer et approfondir une démarche d’économies d’énergie dans une optique RSE (responsabilité sociétale des entreprises), avec la définition d’objectifs d’amélioration de la performance énergétique ;
  • Gagner en efficience énergétique à travers une consommation globale d’énergie réduite pour un même niveau de production ou d’activité ;
  • Améliorer la performance opérationnelle à travers l’identification de processus inefficaces et leur optimisation pour une meilleure performance opérationnelle globale ;
  • Suivre l’évolution de la performance énergétique des bâtiments et des activités à travers un plan de mesurage ;
  • Valoriser les efforts réalisés en matière de décarbonation, de sobriété énergétique et d’amélioration des process ;
  • Communiquer auprès des partenaires et des clients sur les engagements environnementaux de la structure ;
  • Se conformer aux exigences réglementaires et anticiper les futurs textes.

Système de management de l’énergie et audit énergétique représentent deux outils clés de la stratégie d’efficacité énergétique d’une organisation ; ils servent des objectifs différents et complémentaires. Plus avantageux et complet qu’un audit énergétique, un SME offre une approche continue et intégrée pour l’amélioration de la performance énergétique.

Grandes entreprises : pas d'audit énergétique obligatoire en cas de SME certifié

L’audit énergétique des grandes entreprises doit être actualisé tous les 4 ans (définies comme ayant plus de 250 employés ou un chiffre d’affaires annuel excédant 50 millions d’euros et un bilan annuel de plus de 43 millions d’euros). L’audit doit couvrir au moins 80 % de la consommation d’énergie totale de l’entreprise.

L’adoption d’un système de management de l’énergie certifié ISO 50001 permet aux entreprises de satisfaire à cette exigence sans réaliser d’audit obligatoire. Attention, car la DEE de 2023 va plus loin. En effet, les organisations dont la consommation d’énergie annuelle moyenne est supérieure à 10 TJ (soit 2,7 GWh) sur les 3 dernières années ont l’obligation de réaliser un audit énergétique, à l’exception de celles disposant déjà d’un SME !


Comment mettre en place un système de management de l’énergie ?

La mise en place d’un système de management de l’énergie répond à des étapes logiques qui doivent être respectées scrupuleusement pour garantir le succès de la démarche.

Auditer les bâtiments et les activités

L’audit énergétique identifie les principaux postes de consommation et les opportunités d’amélioration au niveau du bâtiment et de la production.

Cette étape évalue l’efficacité énergétique actuelle et les pratiques en place.

Établir un plan d’action

Lorsque les forces et les faiblesses du bâtiment et de son activité sont connues, des objectifs d’économies d’énergie peuvent être déterminés.

L’ensemble de ces éléments permet d’établir un plan d’action stratégique comprenant :

  • Des objectifs clairs et chiffrés, ainsi que leurs échéances ;
  • Les mesures à prendre pour les atteindre ;
  • L’ordre dans lequel les mesures seront mises en œuvre à travers un calendrier de travaux ;
  • Les ressources nécessaires pour atteindre les objectifs du SME.

Mettre en œuvre le plan d’action du SME

La mise en œuvre du plan d’action du SME peut passer par :

  • La rénovation des infrastructures énergivores ;
  • L’engagement des parties prenantes à travers des mesures de sensibilisation ;
  • La formation aux pratiques énergétiques efficaces et au bon usage des nouveaux équipements.

Suivre l’efficacité des actions réalisées

Processus d’amélioration continue, le système de management de l’énergie comprend des outils de suivi et des indicateurs clés de performance (KPI).

Ils permettent de mesurer l’efficacité des actions entreprises et d’ajuster le plan en fonction des résultats obtenus.

Quel est le bon moment pour mettre en place un SME ? Une structure peut mettre en place un SME à différentes étapes de sa vie. Le SME est pertinent pour une entreprise qui souhaite analyser ses consommations et adopter rapidement un plan d’amélioration efficace. Toutefois, une entreprise qui a déjà pris des mesures de réduction des coûts énergétiques peut implémenter un SME pour mesurer les résultats des actions, les valoriser et réorienter sa stratégie si nécessaire.


ISO 50001 : comment faire certifier son SME ?

Un système de management de l’énergie peut être mis en place dans une entreprise tertiaire ou industrielle sans être obligatoirement certifié ISO 50001.

Néanmoins, en matière de RSE, la certification témoigne de la bonne mise en œuvre du SME et du respect d’une norme de référence.

Quand le SME est opérationnel, l’entreprise peut solliciter un auditeur indépendant titulaire de l’accréditation COFRAC qui validera sa bonne mise en œuvre en 4 étapes :

  • Analyse du SME avec visite éventuelle sur site ;
  • Audit de l’entreprise et de ses pratiques en matière d’énergie ;
  • Rapport d’audit et délivrance de la certification ;
  • Renouvellement de la certification tous les 3 ans avec contrôle annuel.

Pourquoi se faire accompagner par un bureau expert de l’energy management system ?

Instaurer un système de management de l’énergie nécessite des compétences et une expertise en matière d’efficacité énergétique. Pour évaluer les besoins énergétiques de bâtiments parfois complexes, les entreprises nécessitent un accompagnement spécifique à leur secteur d’activité.

Akéa Énergies, bureau d’études spécialisé dans la performance énergétique et l’ingénierie technique, et développeur du logiciel DeltaConso Expert, guide ses clients dans leurs objectifs d’efficacité énergétique :

  • Réalisation d’audits énergétiques préalables, études solaires et thermiques, commissionnement, etc. ;
  • Mise en place de solutions de monitoring de l’énergie clé en main (comptage, télérelève, logiciel, financement) ;
  • Accompagnement aux actions de décarbonation et d’Energy Management (ISO 50001) ;
  • Suivi des travaux d’amélioration de la performance comme l’isolation, l’installation de techniques CVC (chauffage, ventilation, climatisation) et l’éclairage.

DeltaConso Expert : pourquoi choisir cette solution de monitoring de l’énergie ?

Adaptable à tous les secteurs d’activité, DeltaConso Expert est un outil de gestion énergétique de patrimoine, pratique et intuitif pour une entreprise disposant d’un SME.

Grâce à ses services intelligents de traitement et visualisation de données, DeltaConso Expert permet de :

  • Créer un plan de progrès énergétique et patrimonial ;
  • Centraliser, automatiser et sécuriser l’import de données ;
  • Exploiter, fiabiliser et valoriser les actions entreprises en matière de diminution des consommations énergétiques et de réduction des émissions de gaz à effet de serre ;
  • Évaluer les consommations et coûts énergétiques en suivant des indicateurs clés sur base du plan de comptage ;
  • Transmettre les données de consommation à la plateforme OPERAT par interfaçage pour les entreprises soumises aux obligations du décret tertiaire.

Pour finir, la mise en place d’un système de mesurage et de suivi des indicateurs de performance énergétique est éligible aux certificats d’économies d’énergie (prime CEE).

Les professionnels se réfèrent aux fiches d’opérations standardisées correspondantes pour les copropriétés (fiche BAR-SE-106) et les industries (fiche IND-UT-134).

Vous souhaitez améliorer
vos performances énergétiques ?

Consultez d'autres articles du blog DeltaConso Expert

Voir tous les articles